Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Recherche

Le sous-sol de Varangéville est riche en sel, exploité depuis le 13 août 1855. Le site emploie environ 200 salariés dont une quarantaine de mineurs. Il s’agit d’une mine de sel gemme, ce sel est exploité à une profondeur de 160 mètres, là où se trouvait une mer primitive il y a plusieurs millions d’années. On y trouve trois types de sel : gris, blanc et rose.

La Compagnie des Salins du Midi et des Salines de l’Est (groupe Salins) qui exploite le site, produit en moyenne 500 000 tonnes de sel par an, soit le quart de la production française du groupe. Le sel produit est utilisé à plus de 90 % comme sel de déneigement routier et à 5% pour l’agriculture. Elle permet le déneigement hivernal de tout le quart Est de la France, jusqu’à la région parisienne à l’Ouest et l’Allemagne à l’Est. Du sel de table est également produit en plus petite quantité et vendu sous la célèbre marque La Baleine, marque française de référence du sel alimentaire depuis 1934 !

La dernière mine souterraine de France se visite avec ses anciennes galeries et son musée souterrain constamment agrandi. Il est aussi possible d’y déguster un repas insolite sur table en sel, dans une salle aménagée par Mine de Varangéville Tourisme et d’y réserver un séminaire, une assemblée générale d’association ou des visites de groupe.  Sur réservation systématique auprès de l’entreprise pour toutes visites du site (03 83 18 73 32).

Une expérience unique à ne pas manquer !

Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?

Aller au contenu principal